I-nantes.fr » Document important » Droit au chômage : sous quelles conditions ?

Droit au chômage : sous quelles conditions ?

Le droit au chômage représente une couverture salutaire pour les personnes ayant été au préalable salariées. En effet, il assure aux individus s’étant retrouvés inopinément sans emploi un revenu de substitution censé les accompagner dans leur recherche d’un nouvel emploi.

Quelles sont les conditions pour avoir droit au chômage ?

Afin de pouvoir bénéficier des allocations afférentes au chômage, il importe de satisfaire certaines conditions, qui sont :

  • Avoir été salarié au minimum une centaine de jours durant les deux dernières années.
  • Avoir perdu involontairement son emploi : soit en raison d’un licenciement impromptu ou de la fin d’un CDD, par exemple.
  • S’inscrire immédiatement après la perte de son travail à des instances habilitées à en offrir. Il faut également justifier par un document faisant foi (offres d’emploi, réponses négatives, lettres de motivation, envoi de CV, etc.) qu’une recherche active et permanente d’un emploi a été effectuée.
  • Avoir les capacités physiques requises pour travailler.
  • Ne pas avoir atteint l’âge limite du départ à la retraite.

Quelles sont les circonstances permettant le droit au chômage ?

Parmi les circonstances qui régissent l’indemnisation au chômage, il y a :

  • Le licenciement : quand bien même le licenciement peut se faire sur la base d’un motif personnel, économique ou encore disciplinaire, il permet d’avoir accès à des indemnisations.
  • La rupture conventionnelle : permet à l’employeur et à l’employé en contrat à durée indéterminée de se mettre d’accord sur les modalités de la rupture du contrat.
  • La démission : un point qui ne fait pas consensus dans le droit au chômage puisqu’il s’agit en l’occurrence d’un arrêt volontaire de travail. Mais il existe certaines circonstances bien précises qui permettent malgré tout d’avoir ce droit au chômage tenues pour légitime, tel que le changement de résidence, le mariage, la mutation d’un conjoint, etc.

Combien de temps de cotisation pour combien de temps d’indemnisation ?

Au cours des derniers mois précédant la fin du travail du demandeur d’emploi, celui-ci doit avoir cotisé durant 04 mois a minima. Et c’est précisément en fonction de cette période de cotisation que sera déterminée la durée d’indemnisation.

Le versement des allocations chômage peut aller jusqu’à deux ans pour les personnes âgées de moins de 50 ans et peut être extensible jusqu’à 3 ans pour les personnes du troisième âge.

A combien s’élève le montant du droit au chômage ?

Les allocations chômage sont tributaires des derniers bulletins de salaire et du temps de travail lors de la cotisation. A cela s’ajoute le fait qu’un seuil salarial est mis en place, avoisinant les 75% du salaire perçu avant le chômage, de sorte à permettre aux personnes bénéficiaires une vie décente avant de retrouver un nouvel emploi.